fbpx

Nous sommes traversés tous les jours et à chaque instant par des émotions. Le temps que nous leur accordons aboutit à la naissance des sentiments. Mais comment les gérer pour ne pas être submergé ?

Que sont les émotions ?

Les émotions sont un langage universel et commun à tous les mammifères. Elles nous permettent de répondre à des besoins fondamentaux qu’il s’agisse de survie ou d’appartenance à un groupe. Ces états émotionnels viennent, depuis notre premier souffle, alimenter une empreinte sur chaque souvenir. Une musique ? Ou une odeur ? Ou bien encore un son ? Un regard ? Un contact ? Et nous voilà transporter. Nous le ressentons en nous comme si nous faisions un voyage dans le temps mais surtout au cœur même de nos émotions ! Nos souvenirs sont nombreux ! Alors imaginez un instant, combien de fois nous avons été traversés de ces impressions !

Pour mieux s’y retrouver, Paul Ekman a qualifié 6 émotions de base :

  1. la colère
  2. la tristesse
  3. la joie
  4. la peur
  5. le dégoût
  6. la surprise

Ce dont on parle moins souvent se sont les émotions plus élaborées comme par exemple, la jalousie. Cette dernière est le résultat de l’addition de la peur, de la colère et de la tristesse. Ces émotions là, viennent au fur et à mesure que nous grandissons. Grâce aux neurosciences, nous savons que la complexité de nos ressentis vient avec le fait que les situations que nous vivons sont de plus en plus complexes. Eh oui, plus nous évoluons, plus les situations sociales, relationnels, familiales etc. s’imbriquent et créent tout un univers qu’il nous faut commencer à discerner. Nous allons alors petit à petit, nous en nourrir et définir un peu mieux, au fil du temps, qui nous sommes. Je vous invite d’ailleurs à voir le film d’animation “Vice Versa” ici qui est très éclairant sur ces notions.

Entre nos pensées et notre corps : les émotions nous parlent

L’individu fonctionne sur le principe d’un environnement intérieur. Il s’agit en fait d’un “écosystème intérieur” qui vit et s’organise grâce à une “horlogerie interne” bien réglée. Pour que tout cela fonctionne, nous avons besoin de trois antennes essentielles et la communication entre elles, est déterminante ! Ces trois entités font ce que nous sommes et sont : la pensée, le corps et nos émotions. Les pensées s’imprègnent de croyances au fil du temps par nos expériences ou par la transmission. Elles sont alors transmises par des neurotransmetteurs et des hormones qui vont nous permettre de faire des lien, de discerner et de finalement donner une “couleur” à nos pensées. Cette “couleur” correspond à l’émotion. Cette dernière va transcrire, imprimer en nous des sensations qui vont toucher notre corps et ce, jusque dans nos organes, nos cellules. On parle alors de “mémoire cellulaire“.

Mais “notre environnement intérieur” entre, inévitablement, en contact avec un “environnement extérieur” et ce, chaque jour ! Il y a : les autres, ce que nous mangeons, nos contacts avec la nature et la fréquence de tout cela. Tout cela va donner de la matière, de l’information à traiter pour notre mental qui ne nous laissera pas indifférent… jusque dans nos cellules ! Autrement dit notre façon de penser conditionne nos états émotionnels parce que nous lisons la réalité au travers de filtres comme les croyances et l’éducation. Et sachez bien une chose :

Pour le cerveau, un événement réel ou imaginaire, c’est exactement la même chose.

Comment nos émotions de base se traduisent-elles dans notre corps ?

Quelles sont ces fameuses empreintes que peuvent laisser nos émotions en nous ? Les émotions sont réellement capitales dans notre façon d’appréhender le monde mais surtout dans la façon de nous appréhender. Et parfois, elles laissent des traces et peuvent venir jusqu’à “abîmer” notre corps ou même déclencher des symptômes corporels. Ces derniers peuvent d’ailleurs déclencher ce qu’on appelle “les maladies psycho-somatiques“.

La Peur : des tremblements, le cou rentré dans les épaules, un regard craintif, le mal de ventre mais aussi une respiration difficile et plus rapide… voire une sensation d’étouffement.

La Tristesse : les larmes aux yeux, les lèvres qui tremblent, la voix qui casse et la gorge nouée. La pâleur du teint, des idées noires, l’isolement et un sentiment d’impuissance.

La Colère : un pouls rapide, une sensation de poids sur la poitrine, les narines dilatées, la respiration rapide voire haletante. Les sourcils se froncent, les mâchoires serrées, les lèvres pincées, haussement de ton qui peut aller aux cris. Il peut s’ajouter des coups de chaud, de la crispation et des tensions musculaires.

La Joie : le sourire, une respiration “large” grâce à une cage thoracique déployée. De l’énergie à revendre, une légèreté et la peau qui se colore.

La Surprise : les yeux grands ouverts, l’impression de ne pas comprendre ce qui se passe et l’impression d’être sur un ressort.

Le Dégoût : la nausée, l’envie de vomir et un goût désagréable dans la bouche. Les narines se serrent et les lèvres se pincent. On peut aussi ressentir une envie de reculer, avoir un mouvement de recul.

emotions

Quand commencent les problèmes ? Où les solutions commencent…

Les difficultés dans la façon de gérer nos états émotionnels naissent d’un blocage de la communication entre nos pensées, nos émotions et notre corps. Lorsque ça ne circule pas, nous pouvons parfois une très forte sensibilité corporelle ou au contraire, observer des zones  corporelles “silencieuses”.

pensee-emotions-corps

 

L’important réside dans la libération de l’expression des pensées, des émotions et du corps ! Est-ce que j’arrive à identifier une émotion face à une pensée, une situation ? Et dans un second temps, est-ce que que je fais le lien entre mes émotions et ce que je ressens dans mon corps ? Où est-ce que cela se situe ?

 

pensees-emotions-corps

En attendant la suite…

Maintenant que je vous ai présenté le fonctionnement de nos émotions et ce qui conduit à la difficulté d’arriver à la gérer, je vous propose d’aller plus loin ! Je vais vous donner des clés, en tant que naturopathe, pour que vous arriviez à mieux gérer vos états émotionnels. Sachant que l’écoute de nous-même est ce fil rouge déterminant qui nous permettra d’améliorer la gestion de nos émotions.

Lire la suite…

Prenons notre santé en main !

Clément Tisseuil – Naturopathe Angoulême
Highlights info row image 07 68 98 41 62